Devenir vegan

1.Qu’est-ce que le véganisme ?

Il ne s’agit pas d’un régime alimentaire mais d’un mode de vie à part entière, qui repose sur le respect de l’animal.

A la différence du végétalien, qui ne consomme aucun aliment d’origine animale, le vegan va plus loin dans ses convictions respectueuses envers les animaux et exclut, en plus de l’alimentation animale, tous les dérivés :

  • Vêtements et chaussures : cuir, fourrure, laine, soie…  
  • Cosmétiques testés sur les animaux ainsi que les ingrédients comme la cire d’abeille, lait d’ânesse, miel, collagène, lanoline, kératine, le carmin présent dans certains rouges à lèvres
  • Bijoux et accessoires : perles, nacre, plumes…
  • Produits d’entretien
  • Exploitation animale sous toutes ces formes : cirques, corrida, équitation, pêche, spectacles aquatiques type marinelands, zoo…

 

2. Comment devenir vegan ?

Si vous partagez toutes les valeurs et convictions du véganisme et que vous souhaitez les mettre en application, il est conseillé d’effectuer ces changements d’habitudes progressivement.

Etape 1 : commencez par une alimentation végétarienne

Difficile de devenir vegan du jour au lendemain, ma recommandation est de débuter par le végétarisme en supprimant la viande et le poisson. En intégrant le tofu, les légumineuses, le seitan, le tempeh, les oléagineux afin de compenser les protéines animales par des protéines végétales.

Les autres aliments issus de l’exploitation animale : œuf, lait, fromages, yaourts, beurre, miel etc pourront être remplacés par la suite, un par un, jusqu’à mettre en place une alimentation totalement végane.

Etape 2 : supprimez les produits testés sur les animaux

Terminez vos cosmétiques et produits d’entretien dans les placards, et remplacez les progressivement par des produits non testés sur les animaux. Ces produits sont principalement présents dans les magasins bio.

Etape 3 : procédez de façon progressive pour les vêtements, chaussures, sorties sans cruauté animale

Ne jetez pas immédiatement vos pulls en laine et chaussures ou sacs en cuir, utilisez-les jusqu’à qu’ils soient trop usés puis renouveler votre garde-robe progressivement en excluant les matières d’origine animale.

Pour les sorties, évitez les parcs aquatiques et cirques qui utilisent les animaux pour les spectacles, les balades ou manèges avec des poneys pour les enfants etc. 

3. Alimentation vegane : conseils nutritionnels

Cette alimentation végétale présente un intérêt pour la santé. En effet, être végétarien ou végan permettrait de diminuer les risques de développer des maladies cardiovasculaires, l’hypercholestérolémie, le diabète de type 2 et le cancer colorectal. Cependant, tous les professionnels de santé s’accordent pour dire que l’alimentation végane peut générer des carences nutritionnelles ou excès si elle est mal conduite. Il est vrai qu’une personne qui a peu de connaissances en nutrition aura tendance à supprimer des aliments sans les remplacer ou alors dans des portions inadéquates. Cela peut engendrer une prise de poids et des effets néfastes sur la santé sur le long terme.

Voici quelques points d’attention quand on devient végan :

  • Apporter suffisamment de protéines d’origines végétales pour compenser la suppression des protéines animales.
  • Avoir systématiquement un fruit ou légume cru à chaque repas afin d’apporter de la vitamine C qui améliore l’absorption du fer.
  • Consommer le café ou le thé à distance des repas pour ne pas empêcher l’absorption du fer et du calcium.
  • Céréales et légumineuses à chaque repas (sans oublier de les faire tremper en amont).
  • Augmenter la consommation de légumes cuits.
  • Préférez une eau minérale riche en calcium.
  • Varier les huiles végétales.
  • Consommer bio.
  • Se supplémenter en B12, iode et vitamine D si nécessaire (type VEG 1).

4. Accompagnement nutritionnel par un diététicien

Vous avez l’intention de vous lancer dans cette transition ? Vous avez commencé mais vous n’êtes pas certain d’équilibrer correctement vos repas ou bien vous avez besoin d’inspiration pour varier davantage vos menus ? 

Je vous propose un accompagnement nutritionnel personnalisé à mon cabinet ou à distance.